CAN 2021 : la CAF sort du silence et n’envisage aucune annulation !

La Confédération africaine de football sort du silence. Le directeur général de la CAF, Patrice Motsepe, s’est exprimé, lundi matin, sur la prochaine Coupe d’Afrique, prévue du 9 janvier au 6 février 2022. Tandis que des rumeurs d’annulation ou encore de report sont apparues, la Confédération africaine de foot a détaillé les dispositions sanitaires qui seront désormais prises. A noter que le calendrier match Can 2021 est disponible sur la page officielle de la CAF.

     Le vaccin anti-coronavirus exigé pour l’entrée au stade

L’épidémie de coronavirus et ses nouvelles souches, qui ne cessent de gagner du terrain, exige que “nous prenions des dispositions adéquates et appropriées pour endiguer la propagation de ce maudit virus, qui constitue aujourd’hui un danger réel et sérieux pour les populations”. On doit donc apprendre à vivre avec cette pandémie.
Au Cameroun, des dispositions fiables et efficaces ont été ainsi prises dans le cadre d’un système de riposte cohérent et déjà éprouvé. Le pays a cependant élaboré un protocole sanitaire spécial anti-coronavirus applicable à la Coupe d’Afrique des nations. La pandémie mondiale de Covid-19 a provoqué quelques failles étonnantes dans le calendrier match Can 2021.
A moins de deux semaines du coup d’envoi de la CAN 2021, le Fecafoot, la CAF et les autorités camerounaises annoncent une série de mesures sanitaires pour aller au stade.
Lundi, il a été annoncé qu’un test PCR ou antigénique négatif ne suffirait plus pour les supporters qui veulent assister aux matchs de la Coupe d’Afrique. Il faudra donc être entièrement vaccinés contre le coronavirus. En revanche, malgré la disponibilité des vaccins dans le pays, peu de Camerounais vont se faire vacciner. “L’accès aux fans zones, aux stades, aux délégations et aux hôtels des joueurs sont ainsi conditionnés à la preuve d’un pass sanitaire valide. Mais ce dernier ne remplacera pas les mesures barrières, selon le directeur général de la CAF. En outre, à l’entrée des stades, il sera exigé un test TDR négatif réalisé sur place pour les spectateurs. Et à l’entrée aux frontières, il sera exigé un test PCR de moins de 48 heures. Les officiels et les joueurs doivent quant à eux présenter un passeport vaccinal valide avant d’être admis au Cameroun.