CAN 2021 : le président de la CAF en visite au Cameroun

Le président de la CAF (Confédération africaine de foot) est arrivé ce matin au Cameroun, où doit se tenir la CAN 2021, évoquant sa volonté de faire de cette compétition ‘un succès’.
En effet, cette venue survient tandis que se répand la rumeur d’un nouveau report ou d’une annulation du tournoi phare du foot sur le continent africain à cause notamment de l’épidémie de coronavirus, qui ne cesse de gagner du terrain. Le directeur général de la Confédération africaine de football, Gilbert Toureau, doit rencontrer cette semaine, Paul Biya, le chef de l’Etat camerounais, et visiter le stade d’Olembé, dans la banlieue de Yaoundé, où doit se dérouler la cérémonie d’ouverture.
La CAN doit ainsi se tenir du 9 janvier au 6 février 2022. Le calendrier match Can 2021 est actuellement disponible sur la page officielle de la CAF.

     Le vaccin anti-Covid-19 exigé pour l’entrée au stade

L’ECA (European Club Association) avait menacé, la semaine dernière, de ne pas libérer les joueurs africains appelés par leur sélection pour la Coupe d’Afrique, s’inquiétant cependant du protocole sanitaire de l’épreuve sur fond de l’épidémie. Par ailleurs, la CAF et le gouvernement camerounais ont réagi à cette menace. Ils ont ainsi annoncé que les spectateurs devront obligatoirement présenter un test PCR ou antigénique négatif et être entièrement vaccinés. Ils ont présenté le calendrier match Can 2021 et le protocole sanitaire, lundi 20 décembre, lors d’une conférence de presse tenue à Yaoundé.
Ainsi, pour faire taire la polémique soulevée par European Club Association au sujet de l’entrée au stade durant la Coupe d’Afrique, le président de la FIFA a indiqué : “Si vous n’êtes pas vacciné, vous regardez les matchs à la télévision”.
En effet, le pays va faire appel à un labo indépendant, reconnu internationalement, en vue de faire l’encadrement des équipes et les tests des joueurs et du staff. En revanche, un avion médicalisé sera désormais stationné en permanence au Cameroun pendant la Coupe d’Afrique des nations afin de traiter des cas critiques”, a précisé le président de la CAF.
Celui-ci n’a pas manqué de présenter les dernières données de l’Organisation Mondiale de la Santé sur la situation épidémique selon lesquelles le continent africain n’a que 4 % des trois millions des cas enregistrés aujourd’hui dans le monde. D’après un récent rapport de l’OMS, le nouveau variant du SARS-CoV-2, baptisé ‘Omicron’, n’est pas encore présent au Cameroun. C’est en effet le variant ‘Delta’ qui circule actuellement à 100 % dans le pays.
Le directeur général de la Confédération africaine de foot a ainsi rappelé que le mécanisme sanitaire lors de la compétition est construit autour d’un pass sanitaire. Ce dernier ne remplacera pas les dispositions barrières. Par ailleurs, l’accès aux délégations, aux hôtels des joueurs, aux fans zones et aux stades sont conditionnés à la preuve d’un pass sanitaire valide”.