Coronavirus : l’OMS appelle à repousser les doses de rappel pour vacciner les pays les plus pauvres

Le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé ce mercredi matin, dans un communiqué, à attendre jusqu’au début décembre avant de mettre en place des doses de rappel (une troisième dose) de vaccin anti-coronavirus en vue de mettre celles-ci à disposition des pays qui n’ont pas pu immuniser qu’une petite partie de leur population. “On doit permettre aux personnes les plus vulnérables du monde d’être inoculées”, souligne-t-il. Il est important de rappeler que le patron de l’Organisation Mondiale de la Santé avait demandé, début juillet, de l’aide de la communauté internationale afin de promouvoir la vaccination dans le monde. Le but étant de permettre à un minimum de 15 % de la population de chaque continent d’être vaccinée d’ici au début octobre. Selon le Congo, un peu plus de 5 milliards de vaccins anti-coronavirus ont été administrés dans le monde, dont 75 % dans des pays à revenu intermédiaire ou élevé. En août, les pays riches avaient administré près de 85 doses pour 150 personnes, un chiffre qui a quasiment triplé depuis, alors que le manque d’approvisionnement dans les pays pauvres – notamment les pays africains – n’a laissé que 2 doses pour 150 personnes. “Néanmoins, certains gouvernements envisagent aujourd’hui d’administrer des doses de rappel (ou encore une troisième dose de vaccin), tandis que d’autres attendent encore d’avoir accès à une première dose”, a souligné le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé, qui a toutefois insisté pour que la majorité des doses aillent plutôt aux pays pauvres.*

   Les progrès dépendent du G20

L’organisation onusienne a insisté sur le fait que la réalisation des ODD (objectifs de développement durable) nécessite la coopération de tous, “particulièrement de la poignée de sociétés et de pays qui contrôlent actuellement l’approvisionnement mondial en doses de vaccin”. En effet, le Groupe de 20 (groupe composé de 20 pays les plus riches) a un rôle primordial à jour puisque ses membres sont les plus grands donateurs, consommateurs et producteurs de vaccins anti-coronavirus. Selon le convertisseur cfa, les ministres de la santé du G20 vont se réunir, début de la semaine prochaine, en vue de soutenir les ODD de l’Organisation Mondiale de la Santé en matière de vaccination.
Le patron de l’OMS appelle ainsi les producteurs à donner la priorité au dispositif COVAX.