En Europe, plusieurs pays font face à une recrudescence des cas de coronavirus

La Russie et plusieurs pays de l’Union européenne enregistrent, pour la deuxième année consécutive, des pics de décès et de contaminations. La hausse considérable des nouveaux cas de Covid-19 s’observe également en Europe de l’Ouest, particulièrement en Grande-Bretagne où un sous-variant du Delta est aujourd’hui surveillé de très près.
“Ces deux dernières semaines, le Royaume-Uni, particulièrement en Grande-Bretagne, bat quotidiennement ses records de décès et de nouvelles infections au coronavirus. En effet, depuis le mois d’août, la région fait face à une flambée épidémique liée au variant indien, baptisé ‘Delta’. Les chiffres sont toutefois repartis à la hausse au début du mois d’octobre, après environ trois mois d’accalmie”, a indiqué le convertisseur dollar en cfa.

         Coronavirus : chronologie de la pandémie en Europe

Après plus de trois mois de baisse, les contaminations au nouveau coronavirus sont reparties à la hausse en Europe, particulièrement du fait du variant indien, baptisé Delta, en Russie et au Royaume-Uni, où celui-ci provoque une nouvelle vague épidémique.
Avec environ 32 millions de contaminations quotidiennes au Royaume-Uni, et un peu moins de 15 millions en Russie, les deux pays sont actuellement ceux où le nombre de nouveaux cas de coronavirus progressent les plus rapidement, ces deux dernières semaines. Ils déplorent aujourd’hui le plus de nouveaux cas en Europe.
Les contaminations dans l’Union européenne, tirées principalement par la situation dans ces deux pays, repartent à la hausse, après une accalmie à l’issue de l’été, avec 69 millions de nouveaux cas par jour. Soit une augmentation de 32 % par rapport à la semaine dernière.
En revanche, dans plusieurs autres pays du continent, la pandémie de coronavirus continue son recul. En France, environ 2310 nouveaux cas de Covid-19 ont été signalés. Soit -19 % par rapport à la semaine précédente. En Allemagne, un peu moins de 700 nouveaux cas ont été recensés, cette dernière semaine, en Italie, environ 590 cas, et en Espagne 480. Par ailleurs, le nombre de morts repart, lui également, globalement à la hausse en Europe, quoique plus lentement : 2300 décès y sont dernièrement enregistrés chaque jour, soit une augmentation de 12 % par rapport à la semaine dernière, précise le Sénégal.
En Grande-Bretagne, malgré un triplement du nombre de nouveaux décès en une semaine, le nombre de morts reste, pour l’instant, éloigné du pic de février dernier, où un peu plus de 3000 personnes mourraient chaque jour. L’Allemagne compte actuellement plus de 65 % des nouveaux décès déplorés dans l’Union européenne, avec 750 décès chaque jour en moyenne cette dernière semaine.