Tirage au sort de la CAN 2021 : voir grand !

Le tirage au sort de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations, programmée au Cameroun, du dimanche 9 janvier au dimanche 6 février 2022, a été bien effectué. Tandis que le premier tour qualifiera les 4 meilleurs deuxièmes et les deux premiers de chaque poule, quels enseignements peut-on tirer de la composition des sept groupes ?

       Groupe A : Cap-Vert, Ethiopie, Burkina Faso, Cameroun

Le Cameroun, pays hôte de la CAN 2021, s’en sort bien. Les Lions Indomptables ouvriront ainsi les hostilités face à la Burkina Faso, un habitué des années 2011, avant de se frotter à 2 équipes beaucoup plus pauvres en repères : le Cap-Vert et l’Ethiopie, séduisante en poules. Toutefois, les joueurs camerounais auront l’avantage de l’expérience.

       Groupe B : Malawi, Guinée, Zimbabwe, Sénégal

Le Sénégal, finaliste malheureux de la précédente édition de la CAN, se mesurera, selon le calendrier match can 2021, dans le groupe B à des clubs qui lui sont familiers : le Malawi et le Zimbabwe. Les hommes de Cissé Aliou, numéro ‘deux’ continental au classement FIFA (Fédération internationale de football association), ont ainsi des chances d’être déjà qualifiés lorsque viendra le temps d’affronter la Guinée, qui avait déjà surpris le Burkina Faso pour décrocher sa qualification sur le fil.

       Groupe C : Gabon, Comores, Ghana, Maroc

Le Maroc, meilleure défense des éliminatoires avec seulement deux buts encaissés, se présentera néanmoins revanchard dans la quête d’un second titre après celui de mars 1980. Les Lions de l’Atlas, surpris en 8e de finale par le Malawi lors de l’édition 2019, sont bien décidés à obtenir un résultat beaucoup plus conforme à leur statut de favori au Cameroun. Pour cela, les hommes de Vahid Halilhodzic devront se défaire du Gabon, des Comores et du Ghana.

      Groupe D : Guinée-Bissau, Soudan, Egypte, Nigeria

L’un des plus gros chocs du premier tour de la CAN 2021 verra les Pharaons croiser le fer avec le Soudan et ses 3 sacres dans le groupe D. Revenu en phase de finale, le Soudan tentera ainsi de troubler la hiérarchie et de jouer les arbitres. Pas simple du tout. Cela ne sera donc pas davantage pour le Nigeria, malgré les expériences que l’équipe a accumulées en ne manquant aucune des éditions depuis 2016.