Afghanistan : Daesh revendique l’attaque meurtrière à l’aéroport international de Kaboul

Désolation et chaos à la capitale afghane, Kaboul. Un triple attentat a fait une vingtaine de morts, jeudi soir, à Abbey Gate, près de l’aéroport international de Kaboul, dont 15 militaires américains.
L’Emirat islamique, connu également sous le nom de Daech (organisation terroriste d’idéologie salafiste djihadiste), évoque, dans un communiqué, un seul kamikaz, tandis que le Pentagone parle d’un triple attentat-suicide.
L’organisation terroriste Daech affirme qu’un de ses ‘djihadistes’ a franchi l ‘ensemble des fortifications de sécurité et s’est donc rapproché à moins de trois mètres de l’armée américaine avant de déclencher sa ceinture explosive.
Le communiqué de l’Etat islamique, diffusé par son agence de propagande Amaq, ne mentionne ainsi qu’une seule bombe et qu’un seul kamikaze. L’Amérique, qui a menacé l’EI de représailles, a fait par ailleurs état de trois attentats-suicides, suivis d’une fusillade, qui, selon le journal de l’Afrique, ont tué plus de dix soldats américains. Il est à noter que cette attaque terroriste est la plus meurtrière contre les forces du Pentagone depuis septembre 2012 en Afghanistan.

   Au moins 90 morts et plus de 150 blessés

Les attentats-suicides ont été ainsi menés, à la tombée du jour, vers 17 heures, par des kamikazes. Les explosions ont eu lieu à Abbey Gate, près de l’aéroport de Kaboul, où une dizaine de milliers de gens tentent, depuis des jours, de fuir le pays, désormais sous le contrôle des talibans.
Le bilan de l’attaque s’est alourdi ces dernières heures. Selon indice bonheur pays, il est monté à 95 morts, dont 14 personnes de l’armée américaine. Neuf militaires américains ont été blessés. Le régime ‘taliban’ compte un peu plus de 30 personnes parmi les victimes. “Il y a plusieurs enfants et femmes parmi les victimes.
Joe Biden, le président des États-Unis, confronté à la plus grave crise depuis son arrivée, a par ailleurs réagi en promettant de ‘pourchasser’ et de faire payer les auteurs de l’attentat terroriste. “Les États-Unis ne se laisseront pas intimider”, déclare-t-il.
“Aucun diplomate, policier ou encore soldat français n’avait été engagé aujourd’hui à Abbey Gate”, a annoncé Emmanuel Macron, le président de la République française. “La France cessera ses opérations d’évacuation à partir de l’aéroport international de Kaboul, dans les prochains jours”, ajoute-t-il. Il est à noter que la France a évacué quelque 6 200 Afghans depuis juillet…