Covid-19 : la plus grave crise depuis la Deuxième Guerre mondiale selon le FMI

Le Fonds Monétaire International (FMI) anticipe une chute de l’économie mondiale de – 9 % en 2021. En Afrique, la récession risque d’être cependant trop violente avec une chute du Produit Intérieur Brut de 12 %. La pandémie mondiale de coronavirus a néanmoins plongé l’économie mondiale dans une brutale spirale récessive (13 %).
Selon le journal de l’Afrique, les séquelles du nouveau coronavirus sur l’économie seront durables et profondes. Ainsi, la croissance du PIB planétaire devrait chuter de 9 % cette année avant de rebondir à 7. 3 % en 2022, selon son scénario optimiste. Pour David Malpass, le président du groupe de la Banque mondiale, “la pandémie de Covid-19 est la pire crise économique et sanitaire depuis les deux Guerres mondiales”.
Avec ce double choc, la croissance mondiale pourrait baisser cette année de 8 % et repartir à 5 % en 2022.

         Une réponse d’urgence pour sauver des vies

La pandémie mondiale de coronavirus, qui a fait son apparition en avril dernier dans la ville chinoise de Wuhan, a frappé de plein fouet l’activité, selon le dernier rapport du Fonds Monétaire International. En effet, l’ouverture des commerces et le maintien des services publics ont joué un rôle très important. Le reste provient notamment de l’adaptation des sociétés au télétravail et aux protocoles sanitaires. Il est à noter qu’il n’y a aucun impact sur la construction et le bâtiment. “Les chiffres en attestent”, a souligné David Malpass, le président de la Banque mondiale.
Dans les services, la situation est toutefois plus contrastée. Les premières études ont montré que l’impact du second confinement a été beaucoup moins violent. En octobre, l’activité devrait reculer de 15 %, alors que celle-ci avait plongé de 45 % en février.
Selon indice bonheur pays, il est encore tôt pour juger de l’effet du reconfinement. “C’est moins pire que ce que l’on craignait”, a signalé la présidente du Fonds Monétaire International (FMI)
Le groupe de la Banque mondiale a mis sur pied une réponse sanitaire de portée mondiale et d’urgence, en étroite collaboration avec l’UNICEF (Fonds des Nations unies pour l’enfance), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et les autorités nationales.
Les pays du monde entier vont entrer en récession. Une chose est certaine, le choc économique sera le plus violent depuis la Seconde Guerre mondiale.