Islam : tout ce qu’il faut savoir sur la religion musulmane

La religion islamique a toujours été la religion de la paix et de la miséricorde. Respectant la vie en famille, et les personnes âgées, la religion musulmane a aussi donné à la femme un statut respectueux, contrairement à ce qui est d’usage dans les pays arabo-musulmans.

La famille occupe une place très importante en Islam

Selon l’imam de la grande mosquée de Paris, la famille constitue la fondation de la société musulmane. La sécurité, la paix et la stabilité sont offertes par une famille, ce qui constitue un élément essentiellement pour la croissance spirituelle des différents membres d’une famille.
En effet, au sein d’une famille, un ordre social harmonieux est créé, les enfants sont précieusement conservés et ne quittent le foyer familial qu’après leur mariage.
Les parents doivent éduquer leurs enfants sur le respect d’autrui et le bon comportement dans une société. En outre, ils doivent aussi leur enseigner les différentes pratiques obligatoires en Islam comme la Salat durant les horaires de prière et le jeûne durant Ramadan.

La place des femmes en Islam ?

La religion musulmane a toujours considéré la femme, qu’elle soit célibataire ou mariée comme un individu à part entière. En effet, elle a le droit de disposer d’elle-même de ses richesses et ses biens. Chaque futur mari doit offrir une dot de mariage à son épouse pour son usage personnel. L’épouse doit garder son nom de famille et ne prend surtout pas le nom de son mari. Certains comportements qui nuisent à l’image de la religion islamique en dévalorisant le statut de la femme musulmane, sont très souvent l’expression des coutumes locales de certains pays arabo-islamiques.
Comme s’est expliqué dans le hadith authentique du prophète Mohamed (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui), « le plus parfait des musulmans est celui qui est le meilleur en bonté et en conduite envers son épouse ».

Le mariage en islam ?

Le mariage en Islam est un simple accord légal au niveau duquel les deux partenaires peuvent inclure leurs conditions. La coutume de mariage peut varier d’un pays à l’autre. Toutefois, il est important de noter que le divorce en islam n’est pas commun, il est considéré comme le dernier recours possible.
D’après le livre saint en Islam, aucune femme musulmane ne peut être forcée à se marier contre sa volonté.

La place des personnes âgées en Islam

Dans le monde islamique, la maison de retraite n’existe pratiquement pas. Prendre soin de ses parents est d’une part une obligation, mais aussi une opportunité pour que le musulman profite d’une grande croissance spirituelle.
En effet, Allah a demandé tous les musulmans de prier pour leurs parents durant les heures de prière, mais aussi d’agir avec eux avec compassion, en se rappelant quand ils nous préféraient à eux-mêmes, quand nous étions enfants.