L’histoire des textes sacrés

L’Avesta des zoroastriens, le Coran, les Evangiles, Pentateuques des Chrétiens, ou la Torah des Juifs. 4 livres pour 4 religions. 4 récits fondateurs ayant une histoire, généralement en décalage avec les convictions (des croyances, opinions, certitude, etc.) du croyant. Donc, comment les lire sans tomber dans le contresens ?
Les premiers califes (Abou Bakr Al-Siddiq, Umar, Othman Ibn Affan, Ali Ibn Abi Talib, etc.) ont-ils modifié le texte sacré de l’islam aux dépens des proches de Muhammad ? Cette thèse chiite intéresse à ce jour les historiens.
En échangeant sur les origines du ‘Dieu unique’ dans les 1er temps de l’islam et du judaïsme, les 2 spécialistes ‘Chabbi Jacqueline’ et ‘Romer Thomas’ plaident pour une approche historique des Livres sacrés.
Dieu que l’on appelle ‘Allah’ ou ‘Yahvé’ est-il le même ? Cette question peut donner lieu à des débats houleux (agités, troublés, tumultueux). Deux spécialistes très reconnus, l’un de l’islam, l’autre de l’Ancien Testament, entament d’y apporter leurs réponses, qu’ils enracinent dans les cultures d’origine du Coran (Livre saint de l’Islam) et de la Bible hébraïque.
L’image d’Allah Tout Puissant, ses attributs, son nom, la nature de sa relation aux humains, découlent certainement du contexte sociétal et politique dans lequel s’élaborent les 2 Livres sacrés. Parmi les sujets abordés quant à l’élaboration du Coran et de la Bible hébraïque, celui de l’unicité divine (l’expression du dogme le plus important de l’Islam, le monothéisme, compris telle la croyance en un Allah unique) est évidemment l’un des plus importants.

       Les religions monothéistes

Le monothéisme est une doctrine philosophique et religieuse affirmant : l’existence d’un unique et seul Allah ; ce Dieu étant éventuellement transcendant, autrement dit distinct du monde.
Monothéismes les plus répandus : le bahaïsme, le sikhisme, l’islam, le christianisme, le judaïsme, le zoroatrisme, le culte d’Aton en Egypte antique.
Il est important de souligner que le sikhisme est à la limite des religions abrahamiques au sens où celui-ci est à l’encontre de l’hindouisme et l’islam. Le christianisme, l’islam et le judaïsme sont basés sur les mêmes croyances, modifiées et héritées d’une religion à la suivante.
A noter que Abraham est le principal patriarche des religions musulmane, chrétienne et juive. Ce dernier est la figure centrale du Livre de la Genèse (le premier Livre de la Bible).
Il fait ainsi partie des premiers patriarches de la Bible. Initiateur du monothéisme, Abraham est l’aïeul (est par extension un ancêtre au sens large ou un vieillard) de l’Islam, du christianisme et du judaïsme.