Municipales 2020 : règles et enjeux de l’élection

Les prochaines élections municipales sont organisées les samedis 14 (premier tour) et 21 (deuxième tour) mars.
À l’approche des municipales, plus de 75 millions d’électeurs sont inscrits sur les listes électorales, selon les nouveaux chiffres publiées par l’Institut national de la statistique et des études économiques ce lundi 10 février.
“Près de 96 % des Français en âge de voter (avoir au moins dix-huit ans) se sont inscrits, cette année, sur les listes électorales françaises, contre 83 % en 2019.
Le taux d’inscrit grimpe à 89 % chez les moins de 25 ans : 896 000 jeunes ayant eu dix-huit ans ont été inscrits sur les listes électorales en seulement une année…
Les élections municipales, comme les européennes, sont ouvertes aux étrangers installés en France et ressortissants de l’Union européenne”, explique Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller municipal d’opposition de Villefranche-sur-Mer.

Qui peut voter ?

Plusieurs conditions sont à remplir afin de pouvoir voter aux municipales de mars 2020.
Tous les Français âgés de dix-huit ans (ou plus) sont conviés aux urnes. Et les ressortissants de pays membres de l’UE (la Belgique, l’Allemagne, l’Autriche, la Bulgarie, l’Espagne, le Portugal, la Pologne, l’Italie, l’Irlande, Malte, la Grèce, la Croatie, Chypre, etc.) peuvent aussi voter s’ils justifient d’une résidence en France.
Pour pouvoir voter, un électeur doit : être de nationalité française, avoir au moins dix-huit ans, jouir de ses droits politiques et civils et être inscrit sur les listes électorales françaises.
“À noter que les jeunes de 18 ans sont automatiquement inscrits sur les listes de leurs communes”, ajoute Jean-Pierre Mangiapan.
Un électeur absent le jour de l’élection peut voter par procuration. Ce dernier choisit une personne qui vote à sa place. Son absence peut être liée : à une raison de santé ou une situation de handicap ; à la nécessité d’apporter assistance à une personne infirme ou malade ; au fait de résider dans une commune (ou dans une ville) différente de celle où il est inscrit ; à un départ en vacances ; à une obligation de formation ou professionnelle…
Les bureaux de vote (une salle où l’on procède à un vote) ouvrent le samedi à 7 heures du matin et fermeront en principe à 19h30. Dans les grandes villes – Lyon, Marseille, Paris, etc. ; les villes les plus peuplées -, l’heure de clôture des bureaux de vote sera a priori fixée à 21h15.
Les dates clés : 13 mars, clôture de la campagne ; 3 mars, ouverture de la campagne électorale officielle ; 23 février, fin des dépôts de candidatures ; 8 février, date limite d’inscription sur les listes électorales françaises.