Ramadan 2020 : les conseils du CFCM pour éviter la contamination au coronavirus

Pas de doute qu’avec les mesures anti-coronavirus, les habitudes et les pratiques de ce mois béni de Ramadan 1441 seront perturbées, bouleversées, au grand dam des musulmans. Pas de voyage dans les villes saintes (La Mecque), pas de prières nocturnes à la mosquée (Tarawih), pas de rassemblements pour l’Iftar, pas de sorties en famille dans les rues, pas même de réunions familiales et conviviales…
Compte tenu de la situation sanitaire exceptionnelle que connaît actuellement la France avec le Covid-19, plusieurs événements et rassemblements y ont été reportés ou annulés.
Une chose est certaine, le mois de Ramadan 2020 sera vécu autrement cette année.
C’est un ramadan inédit qui va débuter cette semaine, très probablement, le vendredi 24 avril, pour la communauté musulmane, dont les rituels seront bouleversés par la crise due au Covid-19, virus à ARN, responsable d’infections respiratoires et digestives, apparu en décembre 2019 en Chine, principalement à Wuhan.
Tandis que les mesures de confinement, mises en place le lundi 16 mars 2020, ont imposé la fermeture des lieux de culte (temples, églises, salles de prières, etc.), Mohamed Moussaoui, le président du CFCM émet une série de recommandations (astuces pour être en forme ; bons réflexes au quotidien) pour l’observation de ce mois si particulier.

Les recommandations du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) pour le Ramadan en confinement

Alors que plus de la moitié de l’humanité est confinée à cause du coronavirus, qui sévit un partout sur la planète, les traditionnelles fêtes religieuses se déroulent dans un contexte très particulier. À l’image des Chrétiens lors de la fête de Pâques (la fête la plus importante du christianisme), les trois milliards de musulmans dans le monde, voire plus, se préparent à un ramadan inédit.
“La pratique du jeûne (Al Sawm) dépend individuellement et intrinsèquement de chacun là où il se trouve. Donc, celle-ci n’est pas affectée par le contexte actuel”, souligne Mohamed Moussaoui, le président du conseil.
Les personnes en bonne santé devraient pouvoir jeûner pendant les horaires de ramadan 2020. Et les personnes âgées, affaiblies, malades, ne devraient pas jeûner. Elles ont besoin de toutes leurs forces pour se rétablir.
Le président du conseil incite les musulmans, notamment les pratiquants, à accomplir leurs prières journalières obligatoires chez eux. Et appelle les responsables religieux et imams à maintenir les mosquées fermées, jusqu’à nouvel ordre.
Le CFCM a mis tous les moyens dont il dispose pour que sa chaîne YouTube et son site officiel soient des lieux de ressourcement. Le calendrier du mois de ramadan 2020 est disponible sur leur site officiel.